logo

BMW X5 eDrive

On approche à grands pas du Salon de Francfort et les nouveautés et concepts sont dévoilés à la pelle… On ne sait plus où donner de la tête et le Salon s’annonce d’ores et déjà être un grand cru !

Une fois n’est pas coutume, BMW nous dévoile une version spécifique de son nouveau X5, révélé il y a quelques mois déjà mais qui ne sera officiellement présenté qu’au dit salon. Une nouvelle mouture qui ne bouleverse pas mais reste dans la continuité des deux précédentes éditions. Cette version eDrive, comprenez électrique, est donc associée à la technologie xDrive développée par le constructeur (technologie 4×4).

Ce gros 4×4 de luxe à l’image de gros pollueur (comme tous ses concurrents) reçoit donc une motorisation hybride rechargeable ; il ne s’agit donc pas d’une simple version électrique qui risquerait de réduire ses capacités mais bien d’un moteur essence quatre cylindres TwinPower Turbo couplé à un bloc électrique d’une puissance de 95 chevaux (la puissance cumulée n’a pas été communiqué mais il semblerait qu’on oscille entre 250 et 300ch). Le bloc électrique est lui alimenté par une batterie lithium-ion placée sous le plancher du X5 et qui peut être rechargé sur n’importe qu’elle prise de courant. Rien d’extraordinaire puisque cette technologie est notamment disponible chez Volvo sur la V60 Plug-in Hybrid qui cette fois, est couplée à une motorisation Diesel… mais saluons quand même l’effort de BMW.

Ce X5 eDrive propose trois modes de conduite : un mode hybride classique (vous roulez en électrique à vitesse réduite, vos phases de freinage servent à alimenter les batteries), un mode économie de batterie (vous roulez donc sur le moteur thermique) et un mode full électrique.

En mode full électrique, le X5 eDrive dispose d’une autonomie de 30 kilomètres (c’est peu) et peut atteindre une vitesse maximale de 120 km/h. Côté consommation, BMW annonce 3,8 L/100 km et des émissions de CO2  évaluées à moins de 90g/km. Les attributs permettant de réduire la consommation ne sont pas uniquement sous le capot puisque BMW annonce avoir procédé à quelques changements, notamment de nouveaux rails de toit couplés à de nouvelles jantes spécifiques 21″ (magnifiques d’ailleurs) qui permettront d’améliorer l’aérodynamisme mais également, un système de navigation un peu plus évolué, à même de calculer l’itinéraire le plus économique, et ce en tenant compte du profil géographique, mais aussi du trafic routier.

De quoi rouler en gros SUV sans brusquer les âmes d’écolo qui sommeillent en vous :)

BMW X5 eDrive 1

BMW X5 eDrive 3

BMW X5 eDrive 7

BMW X5 eDrive 5

BMW X5 eDrive 2

BMW X5 eDrive 6

BMW X5 eDrive 4

via BMW France

Tombé dans une caisse de Majorette® (les voitures, pas les filles) quand j'étais tout petit, je suis passé à l'échelle 1/1 en grandissant. Frustré quand je suis passager, j'aime conduire, surtout les voitures de papa. Et sinon dans la vraie vie, je suis community manager dans une agence qui élève aussi des kangourous.

Leave a Reply

*

captcha *