logo

Kia Pro_Cee’d GT. Polyvalence parfaite.

Modèle essayé : Kia Pro_Cee’d GT 1,6 T-GDI 

On a donc eu la chance de tester le temps d’un week-end une Ferrari… euh non en fait c’était un camion de pompiers… ohhh, j’me suis encore trompé. Bon ok, arrêtons les conneries (enfin en même temps truc un truc rouge et qui va vite… ça peut prêter à confusion aussi). Plus sérieusement, ce qu’on a eu la chance de prendre en main (qui est rouge et qui va vite donc), c’est la petite bombe Coréenne (là y’avait pas de blague hein), la Kia Pro Cee’d GT (en même temps, c’est ce qui est écrit dans le titre, alors vous auriez pu deviner).

Coréenne mais presque 100% Européenne, puisque c’est en Europe, et ce comme la plupart des modèles Kia vendus sur le vieux continent, que la Cee’d et donc la Pro_Cee’d… et donc sa déclinaison GT, a été pensé et dessinée et est aujourd’hui produite. Et ça se ressent. De toute façon, soyons clairs, aujourd’hui Kia n’a plus rien a envier aux « autres » constructeurs. Le design de leurs modèles est plutôt réussi, harmonieux et avec des équipements et des finitions dans les standards actuels. Bon et puis, vous connaissez le refrain, mais un constructeur qui garantie ses modèles 7 ans, ça inspire plutôt la confiance.

Revenons à la Pro Cee’d GT… Du point de vue du design, on a pas grand chose à redire. La dernière génération de la Cee’d (et donc de la Pro Cee’d, la version 3 portes) est très réussie. La Pro Cee’d GT ne déroge évidemment pas à la règle. Elle arbore des boucliers spécifiques qui viennent accueillir de très jolis feux. 2×4 petits feux de jours à LED en carrés à l’avant, 2×2 feux de recul et feux antibrouillard à l’arrière qui nous donneraient presque une impression de symétrie entre la face avant et la face arrière. Un liseret rouge au pied du bouclier avant et des jantes de 18 pouces viennent compléter le tableau. Ce qu’on retient, c’est que les designers ont fait du bon boulot et le résultat est du plus bel effet.

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-34

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-29

Le tout, évidemment agrémenté d’optiques au top niveau ; feux xénon directionnels à l’avant, feux à LED à l’arrière. Tout ce que l’on pourrait attendre d’une berline premium (Allemande par exemple).

Pour accentuer son caractère sportif, la Pro Cee’d GT arbore deux sorties d’échappements de taille plutôt très correctes et deux petits logos GT pour ne pas oublier ses origines, l’un sur la calandre et l’autre sur la malle de coffre… Tous ces appendices attirent le regard et ne laissent que peu de personnes indifférentes. Et puis bon, en plus, le rouge ça marche toujours pour attirer l’oeil.

Sur ce genre de voiture, quand l’extérieur vous séduit à ce point et que vos yeux se mettent à briller en la voyant, il y a toujours un risque. Que l’intérieur ne vous déçoive… et que la conduite ne soit pas à la hauteur.

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-41

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-20

L’intérieur d’abord… Des baquets Recaro qui offrent un très bon maintien ; des matériaux très bien choisis, mélange de cuir et de suédine pour la sellerie ornée d’un logo « GT » ; des plastiques moussés sur la planche de bord ; mélange de cuir, cuir piqué et plastiques laqués sur le volant….

On se sent bien au volant de cette Pro Cee’d GT. Toutes les commandes sont là, sous votre main, sur la planche de bord ou sur le volant. Tout est bien pensé et agréable à l’oeil… Et là, sur le volant justement… un petit bouton « GT » comme pour nous rappeler ou nous nous trouvons. Un mode sport pour « dévergonder » un peu plus cette Pro Cee’d ? Une petite pression sur ce bouton magique une fois le contact mis et nous verrons bien… Helas, pas de gros changement. Si ce n’est visuel, où le compteur passe à un affichage décimal et où apparaissent niveau de couple et de Turbo. Gadget certes, mais au moins vous aurez l’impression (visuelle toujours, puisque ça ne change en rien votre conduite) d’être au volant d’une véritable sportive.

Côté équipements, la Pro Cee’d pourrait faire pâlir plus d’une de ses concurrentes : caméra de recul, équipement Bluetooth, grand écran tactile, clim bi-zone, sièges chauffants, volant chauffant (oui, oui…). Et si on vous les cite, c’est que ça à une importance pour le verdict final.

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-10

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-12

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-17

Bref, passons maintenant aux choses « sérieuses ». Non pas que le reste ne le soit pas, mais quand on a entre les mains une voiture à vocation plutôt sportive, vous vous doutez bien que la conduite tient quand même une grande place. Une fois le contact mis, on est pas subjugué par le son. Le 1,6L T-GDI, avec un T comme Turbo reste plutôt discret… encore qu’il a tendance à devenir plutôt chantant et mélodieux en montant un peu dans les tours.

Le 4 cylindres qui équipe cette GT et qui développe 204 ch et 325 Nm de couple provient en fait du Hyundai Veloster Turbo. Ce dernier a été reprogrammé pour gagner 18 ch supplémentaires. Côté transmission, la Pro Cee’d est équipée d’une boite mécanique à 6 rapports vraiment bien étagée et plutôt précise. Comme la boite, la direction est vraiment précise et vous met vraiment en confiance.

Evidemment, on a pas testé la voiture, ni sur circuit ni sur route fermée, alors il n’est pas toujours évident de pouvoir juger de ces points sur ce type de véhicule. Mais les 600 km parcourus à son volant nous ont séduit et donné envie. Envie de jouer, de s’amuser avec cette Pro Cee’d GT qui s’avère être plus « dynamique » que réelle sportive. Sa polyvalence est parfaite.

En clair, Kia a réussi haut la main sa première GT. Haut la main parce qu’on a presque rien à redire.
Après, soyons honnête. Si vous recherchez une voiture vraiment sportive dans la lignée des Megane RS et autre Focus ST, la Pro Cee’d GT n’est pas forcément la voiture qu’il vous faut. Pas assez radicale. En revanche, si vous recherchez un véhicule polyvalent, très bien équipé, très bien fini, le tout équipé d’un moteur qui a du répondant… vous avez trouvé votre bonheur. Et il s’appelle Pro Cee’d GT. D’autant plus que par rapport à ses concurrentes directes (Megane GT notamment), la Kia vous coutera moins chère… tout en étant BEAUCOUP mieux équipée. Good Deal.

Et que Dieu bénisse l’inventeur du volant chauffant (ça parait con comme ça et pourtant…).

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-40

Essai_Kia_Pro_Ceed_GT_flat-out-47

___
+ On aime 
: sa gueule dynamique qui lui donnerait presque un air méchant / tout ce qu’elle cache et propose en terme d’équipements / son confort de conduite, sur les longs trajets comme sur petites routes / le regard des passants à son passage (le rouge ça marche toujours) / sa boite et sa direction très précises
 On regrette : des petits détails, le bouton GT par exemple qui n’apporte finalement pas grand chose / on en voudrait encore plus… une version encore un peu plus débridée peut-être ?

___
Plus de photos :

 

Tombé dans une caisse de Majorette® (les voitures, pas les filles) quand j'étais tout petit, je suis passé à l'échelle 1/1 en grandissant. Frustré quand je suis passager, j'aime conduire, surtout les voitures de papa. Et sinon dans la vraie vie, je suis community manager dans une agence qui élève aussi des kangourous.
  1. Jup Répondre

    Je connais pas donc je juge pas, mais grosse montée en gamme, comme toutes les japonaises/coréennes. Le recaro est vraiment propore.

    J’ai encore un peu de mal avec la finition, peu flatteuse à l’oeil (Oui je suis perverti par les anneaux)

    (Il n’y a pas un soucis de redimmensionnement des photos ? l’est toutes écrasée la ProCeed…)

    • Florian Répondre

      Mais non elle est pas toute écrasée… C’est son profil dynamique et élancé :)
      Côté finition, je te trouve très dur. Au contraire, à l’intérieur, tu as vraiment un sentiment de bonne facture, bien finie etc.
      Et d’accord avec toi sur le point de la montée en gamme… Et pour les Recaro.

    • Florian Répondre

      PS : toi t’as pas un problème avec les sauts de lignes ? Ahah :)

  2. Jup Répondre

    J’ai prévenu que j’étais perverti par Audi :) Mais encore une fois, la montée en gamme est à l’image de Mazda, ca vient titiller les européenne (Renault devrait s’en inspirer )

    PS : Au boulot, les photos ressortaient pas pareil, d’ou ma remarque :)

    Et ouais j’aime bien les sauts de lignes, quand c’est aéré xD

Leave a Reply

*

captcha *