logo

Volkswagen Golf R400. Non ? Si. Enfin peut-être.

Peu de temps avant l’ouverture du salon de Pékin, Volkswagen annonçait la présentation d’un concept de Golf R, boostée à 400ch, la Golf R400. Un concept donc, et une annonce associée à des esquisses. Et ce, alors même que la Golf R de « monsieur tout le monde » arrive à peine sur le marché.

Et puis Volkswagen a présenté le concept… qui n’en est pas vraiment un. Alors, oui la voiture n’est pour le moment qu’une « étude de style » puisque sa commercialisation n’a pas été annoncée. Mais ce concept est tellement abouti qu’il est presque impensable que Volkswagen n’aille pas plus loin.

Alors pour qui et pour quoi faire ? Bonne question…
Pour ceux pour qui la Golf R et ses 300ch ne suffisent pas (oubliez clairement la Golf GTI et ses 220 ou 230ch).

400 chevaux et 450 Nm de couple. Une Vmax de 280 km/h et un 0 à 100 abattu en moins de 4secondes. En 3,9 petites secondes très exactement soit 1 de moins que la R « classique ». Une transmission intégrale 4Motion et une boîte DSG à double embrayage à six rapports Voilà de quoi combler les moeurs de faim.

Et sur le plan du style, de massives jantes de 19″, du carbone, une double sortie d’échappement centrale et du jaune pour souligner l’ensemble ; sur la calandre, les étriers de freins (oui le rouge c’est pour la GTI). Et à l’intérieur, deux baquets bien enveloppant, eux encore soulignés de surpiqures jaunes et du cuir. Ou du carbone. Ou du cuir qui reprend l’aspect du carbone.

Bon alors, elle sort quand ? Non parce que maintenant que vous nous avez fait baver, va falloir assurer derrière…

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-5

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-6

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-2

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-7

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-1

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-4

volkswagen-golf-r-400-concept-flat-out-3

Tombé dans une caisse de Majorette® (les voitures, pas les filles) quand j'étais tout petit, je suis passé à l'échelle 1/1 en grandissant. Frustré quand je suis passager, j'aime conduire, surtout les voitures de papa. Et sinon dans la vraie vie, je suis community manager dans une agence qui élève aussi des kangourous.

Leave a Reply

*

captcha *